Hypertension

Comment vaincre l’hypertension résistante ?

téléchargez votre guide gratuit ici

Que se passe-t-il lorsque vous avez une hypertension résistante ?

Vous avez modifié votre mode de vie. Vous prenez un diurétique et au moins deux autres médicaments pour contrôler remédier au problème d’hypertension artérielle. Mais votre tension artérielle ne bouge toujours pas.

Ce cas s’appelle l’hypertension résistante ; Cela signifie que votre problème d’hypertension artérielle élevée est difficile à traiter et peut également avoir une autre raison (secondaire).

Causes possibles de l’hypertension résistante :

L’hypertension résistante peut avoir une ou plusieurs autres conditions médicales. En plus d’un traitement de l’hypertension résistante avec des médicaments, les médecins étudient généralement les causes secondaires (facteurs contributifs), telles que :

Anomalies dans les hormones qui contrôlent la pression artérielle.

L’accumulation de plaque obstruant les artères dans les vaisseaux sanguins qui nourrissent les reins, une condition appelée sténose de l’artère rénale.

Problèmes de sommeil, tels que le type de ronflement qui retient son souffle, appelé apnée obstructive du sommeil.

L’obésité ou une forte consommation d’alcool ou d’autres substances pouvant affecter la tension artérielle.

Traitement de l’hypertension résistante :

La maîtrise sa tension artérielle commence par les bases. Parfois, cela signifie vérifier sa tension avec un moniteur à domicile plusieurs fois par jour.

Le traitement implique également un changement ou une addition de médicaments et une recherche des causes secondaires – ainsi que des changements de mode de vie essentiels, notamment :

Un régime équilibré et pauvre en sel.

Une faible consommation de l’alcool.

Pratique d’une activité physique régulière

Gestion du stress (méditation)

Les personnes qui souffrent d’hypertension résistante doivent prendre les bons médicaments, aux bonnes doses, au bon moment.

NE PRENEZ PAS de médicaments ou de suppléments pouvant augmenter la tension artérielle, tels que les pilules amincissantes et les stimulants, la cyclosporine, la réglisse naturelle, l’éphédra et les analgésiques, ni les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), tels que l’ibuprofène et le célécoxib.

Autres raisons et solutions

Si vous avez atteint la dose maximale d’au moins trois médicaments et que votre tension artérielle est toujours élevée – et que les changements de style de vie n’ont pas non plus aidé – votre médecin recherchera d’autres causes telles qu’une maladie rénale, une maladie de Cushing ou phéochromocytome une glande surrénale. Après cela, il analysera d’autres raisons possibles comme :

Apnée du sommeil

Cette affection courante se caractérise par des pauses répétées de la respiration, qui peuvent durer de quelques secondes à une minute environ, pendant que vous dormez.

Une étude réalisée en 2014 dans le Journal of Clinical Sleep Medicine, impliquant près de 300 personnes souffrant d’apnée du sommeil ou présentant un risque élevé de maladie cardiaque, a révélé que l’apnée du sommeil quadruplait le risque d’avoir une hypertension résistante.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)

 

Ceux-ci comprennent des analgésiques en vente libre tels que l’ibuprofène (Advil, Motrin) et le naproxen (Aleve).

Une étude menée en 2012 sur les troubles cardiovasculaires auprès de 1340 utilisateurs d’AINS et de 1340 utilisateurs d’Acetaminophen (Tylenol), un analgésique non AINS, a montré que les utilisateurs d’AINS présentaient une augmentation de 2 mm Hg de leur tension artérielle systolique. « Si vous prenez plus que des doses occasionnelles pour contrôler la douleur, vous devez discuter cela avec votre médecin ».

L’alcool

L’abus d’alcool peut faire monter la tension artérielle. Vous devez limiter votre consommation d’alcool à deux verres par jour (maximum)

Essayez un nouveau médicament (solution)

Si votre corps ne répond pas aux trois médicaments antihypertenseurs standard, votre médecin pourra essayer un choix moins courant, tel que la spironolactone (Aldactone) ou l’éplérénone (Inspra).

Une étude réalisée en 2017 par la Société Européenne de Cardiologie a comparé divers traitements chez 314 personnes souffrant d’hypertension résistante et a révélé que la spironolactone, un diurétique, était plus efficace que les médicaments traditionnels.

Le seul inconvénient réside dans les effets secondaires possibles, en particulier chez les hommes, tels que la gynécomastie (élargissement du tissu mammaire) et l’augmentation du taux de potassium, en particulier chez les personnes atteintes de maladie rénale.

Une petite étude portant sur 57 personnes souffrant d’hypertension résistante, publiée en ligne le 13 juin 2016 par The Journal of Clinical Hypertension, a révélé que l’ajout d’éplérénone au traitement standard à base de trois médicaments pendant 12 semaines abaissait la pression artérielle systolique d’environ huit points et la pression artérielle diastolique d’environ quatre points par rapport à un groupe témoin.

 

Optez pour des méthodes naturelles (Meilleure solution)

Si vous souhaitez remédier au problème de l’hypertension résistante et de faire baisser votre hypertension artérielle sans médicament, et donc sans effets secondaires, les méthodes naturelles sont la meilleure pour votre cas.

Les méthodes naturelles vous permettent de baisser votre hypertension artérielle, tout en profitant d’une vie naturelle sans avoir besoin d’hypertenseurs et des visites médicales périodiques.

 

 

Related posts

Hypertension, Le diagnostic

Lya972

Hypertension artérielle : 5 Conseils pour la contrôler naturellement.

David Gillard

Hypertension et Sauna – Quel effet positif peut-on attendre ?

Lya972

Laisser un commentaire