Hypertension

Quelques traitements naturelles et simples pour combattre l’Hypertension artérielle

téléchargez votre guide gratuit ici

Introduction

Il prévu par les experts, pour 2025 que 29.2% de la population adulte mondiale soit confrontée à l’hypertension artérielle ; soit 1.56 milliards d’individus. Au vu de ces estimations, il semble que l’HTA soit un problème de santé publique majeure, qui perdurera si rien n’est fait.

Il existe divers traitements utilisés pour l’HTA dont l’efficacité dépend de chacun et des préférences. De plus les méthodes cliniques proposant des solutions médicamenteuses ont atteint leurs limites vu la quantité importante d’effets secondaires qu’elles entraînent. En effet, les médicaments contre l’hypertension artérielle peuvent causer :

•      Les vertiges

•      La toux

•      Les insomnies

•      La diminution de la libido

•      Les maux de dos

•      Le gonflement de jambes et/ou de pieds, etc.

Le but de cet ouvrage est de vous proposer des méthodes simples et naturelles qui vous aideront à réduire votre HTA et à vous épargner de ces tracasseries que causent les médicaments.

Les fleurs d’Aubépine

L’aubépine a une action myorelaxante sur les muscles du cœur ce qui fait baisser la tension. Elle est aussi réputée pour le traitement de divers troubles cardiaques. Plante de la famille des Rosacées, elle est présente en Europe et en Amérique du Nord. Il est conseillé de l’utiliser lors des crises légères (14/9 à 15/9).

Préparation : Infuser 1 à 2 cuillères à café de sommités fleuries séchées pour 1 tasse d’eau bouillante pendant 10 min. Filtrer. 2 ou 3 tasses par jour, 3 semaines par mois ou 300 mg d’extrait sec 2 à 3 fois par jour pendant 1 mois, à renouveler si nécessaire après avis médical.

L’aubépine ne doit pas être utilisée sans avis médical en cas de problèmes cardiaques et/ou de traitements hypertenseurs, anti-angineux, anti-rythmiques, vasodilatateurs

Les feuilles d’Olivier

Plante de la famille des Oléacées, cet arbre fruitier existant dans le bassin méditerranéen dont ses fruits servent à la fabrication des célèbres huiles d’Olives.

Grâce à l’Oleuropéoside, les feuilles d’olivier sont hypotensives, vasodilatatrices au niveau des coronaires et régulatrices du rythme cardiaque. Leur consommation est conseillée en infusion et surtout sans modération car il n’existe aucune contre-indication en ce qui concerne les feuilles d’Olivier.

Préparation : Infuser 3 cuillères à soupe pour 1 litre d’eau bouillante pendant 10 minutes. Filtrer. Boire 3 tasses par jour pendant un mois, à renouveler selon la tension artérielle (à voir avec son médecin).

L’infusion de fumeterre

Plante dicotylédone de la famille des Fumariacées, la fumeterre est très présente dans la phytothérapie. La fumeterre contient de la protopine, une substance active reconnue pour ses propriétés sédatives. Voilà pourquoi, elle peut être prescrite en cas d’hypertension artérielle ! elle est conseillée en cas d’hypertension (à partir de 14/9), de troubles du rythme cardiaque et/ou d’anxiété. Il n’existe pas encore de contre-indications.

Préparation : 150g de feuilles de fumeterre, 150g de feuilles d’olivier, 150g de sommités fleuries d’aubépine. Infuser 4 cuillères à soupe du mélange pour 1l d’eau bouillante pendant 15min puis filtrer. Boire 6 tasses par jour, avant les repas, aussi longtemps que nécessaire après avis médical.

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles peuvent participer à la normalisation de la tension artérielle, en agissant directement sur le système cardiovasculaire ou en agissant en amont sur le fonctionnement du système nerveux et la gestion du stress, ou encore en soutenant le foie et les reins dans leur travail d’élimination. Elles ne dispensent pas d’une consultation et d’un traitement médical si nécessaire, même si elles apportent un soutien efficace et précieux.

L’huile essentielle d’Ylang-ylang est incontournable dans l’accompagnement de l’hypertension artérielle. Associée, par voie cutanée, aux huiles essentielles de Marjolaine à coquilles, Lavande fine et Verveine citronnée, elle permet une régularisation du rythme cardiaque. Cette synergie agit en profondeur sur le système nerveux, qu’il soit marqué par un épuisement extrême ou une surexcitation ;

elle permet une détente profonde, un relâchement des tensions intérieures, une revitalisation en douceur du système nerveux et favorisera une normalisation de la tension artérielle. Par voie orale, selon l’état émotionnel, on pourra envisager en complément un recours à l’huile essentielle de Camomille romaine ou l’huile essentielle de Petit grain bigarade.

Préparation : Un massage des plexus cardiaque et solaire, avec une belle synergie d’huiles essentielles aux propriétés hypotensive et régulatrice nerveuse, est à faire en priorité. Il est possible aussi de masser la paume de la main et la face interne des poignets et d’associer ce temps de massage à de grandes inspirations profondes des effluves dégagées.

La Sophrologie

La sophrologie favorise la détente et peut agir de manière efficace sur le stress passager et chronique [facteur d’hypertension]. Elle aide aussi la personne à diminuer ses tensions. Quelle que soit le type d’hypertension (légère, modérée, sévère), la sophrologie est envisageable.

Préparation : 5 séances une fois par semaine puis 2 à 3 séances tous les 15 jours, et 1 séance par mois pendant 1 ou 2 mois.

L’homéopathie

Le traitement homéopathique contre l’hypertension artérielle agit très progressivement et en douceur. Il peut être prescrit seul ou pour réduire les doses d’allopathie. Il est prescriptible pour le cas d’hypertension légère (entre 14/9 et 15/9) à modérée (en dessous de 18), ou dans le cas d’effet blouse blanche (la tension qui augmente à la vue du médecin).

Préparation :  Aconitum napellus 5CH, Aurum metallicum 5CH et Nux vomica 5CH, 3 granules de chaque trois fois par jour. Attention : en attendant d’aller consulter un médecin homéopathe qui pourra mettre en place un traitement plus spécifique à chacun.

Conclusion

En sommes, les Tisanes, les huiles essentielles, sophrologies etc., toutes les solutions naturelles que nous proposons dans cet article peuvent aider à soigner une hypertension artérielle. Néanmoins, il est important de rappeler qu’elles ne doivent pas être utilisées à la place d’un traitement médical, sans avoir demander l’avis d’un médecin.

Vous pouvez lire également Réduire l’hypertension en utilisant l’entraînement des ondes cérébrales.

Cet article Quelques traitements naturelles et simples pour combattre l’Hypertension artérielle. Vous a plu, partagez-le sur votre réseau social préféré, merci.

Related posts

Comment manger avec une hypertension artérielle ? 9 Aliments et boissons à éviter

Lya972

Traitements efficaces contre l’hypertension artérielle – Qu’est-ce qui fonctionne vraiment ?

Lya972

L’hypertension artérielle héréditaire – risques et conseils

Lya972

Laisser un commentaire